mai 29

Le coût des polices d’écritures sur nos impressions

Sans titre

 

Afin d’imprimer un document lisible et compréhensible, l’utilisation d’une police adéquate est bien souvent nécessaire. Cela dit, choisir ses polices correctement peut vous permettre de faire des économies. Vous ne faites pas attention à celles-ci ? Vous devriez réfléchir à deux fois !

 

Nous vous avions déjà évoqué à quel point la police d’écriture venait au secours de vos impressions. En effet, certaines d’entre elles sont particulièrement gourmandes en encre, à tel point que certaines compagnies ont décidé de faire des tests afin de vérifier le véritable impact des polices sur le coût d’impression. Pour cela, ils ont utilisé une cartouche laser HP 124A d’une capacité de 2500 pages, tout en imprimante 250 pages par semaine.

Résultat, l’utilisation de la police Arial, que l’on retrouve par défaut sur Windows, cela risque de vous coûter 555 euros par an. Pour les amateurs de la Franklyn Gothic Medium, vous en aurez pour pas moins de 615 euros par an ! À contrario, vous ne dépenserez que 420 euros si vous passez par la Century Gothic. À noter que l’utilisation de la célèbre Times New Roman (à 11 pts) vous reviendra à 431 euros par an contre 580 euros pour la Tahoma.

 

staple-bar-chart-EN

 

Il est bien évidemment important d’utiliser son imprimante intelligemment, en favorisant les bonnes mises en page et en omettant les images superflues. Sachez, pour finir, qu’un aplat couvrant 20% de votre page vous permettrait d’imprimer un texte entier sur une page unique. Pensez-y avant d’imprimer des illustrations !

Entrez la légende de la vidéo ici
avr 02

Economiser sur ses impressions : la police à la rescousse!

 

Pour beaucoup d’entre nous, faire rimer imprimer et économiser est une chose au premier abord impossible à réaliser! Quelques petites astuces sont cependant présentes pour aider le quidam à ne pas se ruiner systématiquement avec ses cartouches d’encre.

Nous vous avions parlé lors d’un précédent billet des différentes polices vous permettant d’économiser sur vos impressions. Cette histoire de police semble en tout cas être prise très au sérieux de l’autre côté de l’atlantique et un jeune collégien de 14 ans a tiré la sonnette d’alarme en mettant en exergue les sommes d’argent parfois astronomiques que l’administration américaine dépensait en consommables.

Loin de s’être borné à une simple déclaration, le jeune homme a fait sa petite enquête et c’est à coup de gros chiffres que celui-ci s’est fait entendre. Selon ses calculs, un changement de police pourrait ainsi réduire les couts de 24%, permettant ainsi de faire des économies de prés de 21 000 dollars à son collège. En poussant sa théorie un peu plus loin, il a également prouvé que le gouvernement pourrait économiser jusqu’à 136 000 millions de dollars annuellement. La solution viendrait notamment de la police Garamond, police qui cocorico, a été inventé par un Français durant le 16eme siècle.

Déclenchant un certain enthousiasme autour de lui (son professeur allant même jusqu’à l’encourager à publier ses recherches dans une revue scientifique), les recherches du collégien n’ont pas cependant rencontré que des avis positifs, certains représentants du gouvernement faisant remarqué que l’utilisation de certaines polices pouvaient à première vue être bénéfiques, avec néanmoins quelques accros ( une utilisation plus importante de papier dans certains cas).

 

Néanmoins, ces nouvelles informations relancent le débat concernant le cout toujours exorbitant des consommables, l’encre étant nous vous le rappelons plus cher qu’un parfum de grande marque!

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.